Parallèles

Juste un blog en parallèle

Tiens…

Posted by Parallèles sur 13 janvier 2010

…une demande d’approbation de commentaire vient de me rappeler que j’avais ce blog. Et de m’obliger à me rendre compte que ça fait maintenant trois ans que les emmerdes ordinaires d’une destinée somme toute banale ont laminé mon intérêt pour le monde des autres et ce qui s’y passe. Faut-il y retourner aujourd’hui? Plus de 100,000 morts dans un tremblement de terre à Haiti? Qu’est-ce que je peux bien avoir à dire, à discuter? Je vais me relire un bout de Candide.

Une Réponse to “Tiens…”

  1. Voilà:

    Quelques éclats de pierre avaient blessé Candide ; il était étendu dans la rue et couvert de débris. Il disait à Pangloss : « Hélas ! procure-moi un peu de vin et d’huile ; je me meurs.
    – Ce tremblement de terre n’est pas une chose nouvelle, répondit Pangloss ; la ville de Lima éprouva les mêmes secousses en Amérique l’année passée ; même causes, même effets : il y a certainement une traînée de soufre sous terre depuis Lima jusqu’à Lisbonne.
    – Rien n’est plus probable, dit Candide ; mais, pour Dieu, un peu d’huile et de vin.
    – Comment, probable ? répliqua le philosophe ; je soutiens que la chose est démontrée. » Candide perdit connaissance, et Pangloss lui apporta un peu d’eau d’une fontaine voisine.

    Candide ou l’Optimisme, Chapitre 5.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :