Parallèles

Juste un blog en parallèle

Military Commissions Act: will our American friends please rise up?

Posted by Parallèles sur 20 octobre 2006

(traduction française en commentaire):

I’m a permanent resident of the United States, I’m not a citizen but my wife and son are, and I see what’s happening here as an outsider but ‘from the inside.’ I simply cannot believe the step this administration has just taken here: this goes well beyond some of the most outrageous move we’ve seen in recent years. The de facto cancellation of the habeas corpus (it is not simply suspended) in a country which at other times and in other circumstances held so dear and so high the values of liberty and democracy, is already an event of considerable proportion. But what amazes me most, and this is why I’m posting here, is the weakness, not to say the absence, of a reaction on the part of the American people.

I need you, American people, to tell me what’s going on here These are genuine, non-rhetorical, not ironic (this is not a funny topic) questions: why are you not protesting this more vigorously? do you just consider this new law will have little to no effect on law-abiding citizens? do you think a change of political majority in the mid-term elections will be enough to stop what’s happening here? if you’re as concerned as I am, do you plan on doing anything about it?

It is actually this last question that helped me better realize the seriousness of what’s just happened here: wouldn’t you think twice before protesting a law that has just come into effect and basically allows the authorities to arrest and detain you for as long as they want, without any need to formally charge you with anything else than being an « unlawful enemy combattant, » whether you’re an american citizen or not. Think it’s crazy and wouldn’t apply to anyone else than the random guys picked on the battlefield in Afghanistan? Try to remember when Bush said that those who had leaked information about the wiretapping program « were helping the terrorists »? What is now preventing him from saying that they provided moral if not material support to terrorists, how would that be any different from simply labeling them « unlawful enemy combattant » themselves? What would prevent the authorities from arresting and jailing them indefinitely? Legally, nothing.

I tend to think that Keith Olbermann sometimes exaggerates and distorts quite a bit, and sometimes borders on doing some fear-mongering of his own, but I have to say that I’m with him on this one and have to agree with everything in his last comment on the topic:

To balance the view of the professional, trained media person who makes a living out of being a media person, here’s a different perspective: please check the opinion of « Reluctant Redneck » on all this. Actually, it’s not balancing, it’s reinforcing:

I’m not too sure that I agree with him that this process can now be reversed that easily, simply by putting democrats back in charge and drafting new laws. This is a pretty serious dent in the cornerstone of the political system…

Also, I’m generally very sceptical of fallacious historical comparisons and unsubstantiated labeling, but I believe there’s a case to make here that this time, this could well be the beginning of a fascist state. I never thought I’d use that word to describe a current political regime, especially in this country. How sad…
I’m looking forward to your comments here, because the feeling that this will pass quietly as if nothing had happened is really bothering and worrying me.

3 Réponses to “Military Commissions Act: will our American friends please rise up?”

  1. Traduction française:

    ‘Lois sur les commissions militaires’: nos amis américains se dresseront-ils?

    Je suis un résident permanent des Etats-Unis, je ne suis pas un citoyen américain mais ma femme et mon fils le sont, et je vois ce qui est en train de se passer comme une étranger de l’intérieur. J’ai beaucoup de mal à croire ce que le gouvernement américain vient de faire: cela dépasse de loin les actes les plus ahurissants que nous avons pu voir au cours des années récentes. L’abolition de facto de l’habeas corpus (il ne s’agit pas d’une simple suspension) dans un pays qui dans d’autres temps et d’autres circonstances a porté haut et dans son coeur les valeurs de la démocratie et de la liberté, est déjà en soi un événement aux proportions considérables. Mais ce qui me surprend le plus, et c’est là la raison pour laquelle je poste ici, c’est la faiblesse, voir l’absence de réaction de la part du peuple américain sur ce sujet.

    Je souhaiterais que vous, citoyens américains, m’expliquiez ce qui est en train de se passer dans ce pays. Les quelques questions qui suivent sont sincères, pas rhétoriques et certainement pas ironiques (le sujet n’a rien de drôle): pourquoi ne protestez vous pas avec plus de force? considérez-vous simplement que cette loi n’aura aucun effet sur le citoyen moyen respectueux de la loi? pensez-vous qu’un changement de majorité politique au Congrès en novembre suffira à mettre un terme à cette évolution? si cette loi vous inquiète autant que moi, comptez-vous faire quoi que ce soit à ce sujet?

    De fait, c’est cette dernière question qui m’a le plus aidé à saisir la gravité de l’adoption de cette nouvelle loi. Ne réfléchiriez-vous pas à deux fois avant de manifester publiquement contre une loi qui permet tout simplement aux autorités de vous arrêter et de vous incarcérer pour un temps indéterminé sans avoir à vous accuser formellement de quoi que ce soit d’autre que d’être un « ennemi combattant illégal », que vous soyez citoyen américain ou non? Vous pensez que c’est du délire et que cette loi ne s’appliquerait qu’à ceux qui se sont fait ramasser sur un champ de bataille en Afghanistan? Rappelez-vous ce que Bush a dit de ceux qui ont révélé les fuites sur le programme d’écoute (illégal) de la NSA: « ces gens aident les terroristes ». Qu’est-ce qui peut maintenant l’empêcher de dire que ces journalistes du New York Times ont fourni une assistance morale voire matérielle aux terroristes? En quoi cela serait-il différent d’appeller ces journalistes eux-mêmes des « ennemis combattants illégaux »? Qu’est qui pourrait empêcher les autorités de les arrêter et de les incarcérer indéfiniment? Légalement, rien.

    J’ai tendance à penser que Keith Olberman exaggère et déforme souvent, et que souvent il se retrouve lui-même dans le rôle d’agitateur d’épouvantails, mais je dois reconnaître que je le suis sur ce sujet et que je suis d’accord avec tout ce qu’il dit dans son dernier édito sur la question:

    Pour contre-balancer la vision du professionel des médias qui vit au quotidien d’être un professionel des médias, jetez un oeil à la réaction de « Reluctant Redneck » à tout ceci. En fait il ne contre-balance pas mais renforce la vision d’Olbermann:

    Je ne suis pas trop sûr d’être d’accord avec lui lorsqu’il pense que l’on peut simplement renverser la vapeur en remettant les démocrates au pouvoir et en leur faisant voter de nouvelles lois. Le socle du système politique américain vient d’être entamé assez profondément.

    De plus, je suis généralement très critique des comparaisons historiques sfallacieuses et des étiquettages intempestifs, mais je pense que on peut maintenant avancer l’idée que l’on est au début du chemin qui mènera à un état fasciste. [allez, disons « totalitaire »] Je n’aurais jamais pensé que je commettrai le péché anachronistique d’utiliser ce mot pour décrire un régime actuel, et encore moins dans ce pays. C’est bien triste.

    Quoi qu’il en soit, faites-moi part de vos commentaire, car l’idée que tout ceci va passer comme une lettre à la poste m’ennuie et m’inquiète beaucoup.

  2. CariBlog said

    Bizarre de voir la libert disparatre en silence

    J’ai dcouvert hier le nouveau blog nomm Parallles, d’un franais vivant aux U.S. suite un trackback sur le site de Clmentine Autain.

    J’ai aim l’ide d’avoir dans mes lectures un certain type d’Alter Ego par blog interpos, un…

  3. Guillaume said

    Bonjour,
    Très inquiétant tout cela… Et j’ai l’impression que tout le monde s’en fout.
    On a l’impression que le début de tout cela est l’intervention US en Irak sans mandat de l’ONU et pour de fausses raisons (AMD). Pourquoi se géner si personne ne proteste? OU cela va t’il s’arrêter?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :